+352 49 26 30 tradulux@pt.lu

Pour un développement qualitatif à l’étranger, les entreprises luxembourgeoises (mais également partout en Europe : France, Portugal, Allemagne, etc.) ont bien compris la nécessité de disposer de traductions de qualité dans leur domaine d’activité.

De la préparation à la production, une traduction réussie n’est jamais le fruit du hasard. Une bonne traduction n’est en effet pas une simple conversion de langue, mais elle établit de véritables passerelles linguistiques, permettant une restitution fluide et au style parfait dans la langue cible. Comment garantir une traduction professionnelle de qualité ? Voici les 5 commandements à respecter pour s’en assurer !

1. Une agence de traduction sérieuse tu choisiras

Le choix de l’agence de traduction déterminera en tout premier lieu la réussite de votre traduction. Le choix de l’interlocuteur et ainsi de l’agence ne devra donc pas se faire au hasard, mais être soigneusement effectué et fondé sur de réels critères objectifs.

Une bonne agence de traduction répond à plusieurs critères : l’écoute, l’expérience, la connaissance linguistique et technique, permettant d’adapter le texte traduit aux besoins de son client et ainsi coller aux spécificités de chaque secteur d’activité. Un même texte ne se traduit en effet pas de la même manière du français à l’anglais ou l’allemand (ou toute autre combinaison linguistique) selon la cible et le but recherché par la traduction.

La première chose à faire est avant tout de s’assurer que le professionnel consulté est bien légalement existant et l’agence de traduction immatriculée au registre de commerce et des sociétés.

Vérifiez ses références clients ainsi que le détail du profil de ses traducteurs : langue maternelle, domaines de spécialisation, exemples de textes traduits…

Enfin, assurez-vous que le traducteur (ou chef de projet) cerne bien vos attentes et besoins. Etre à l’écoute de chaque client et personnaliser la prise en charge, la préparation et la traduction d’un texte est le fondement même d’une bonne traduction.

2. Un traducteur en langue maternelle tu choisiras

Choisir un traducteur pour son sérieux et son écoute ne suffit pas. Un traducteur rédigeant dans sa langue maternelle a l’immense avantage de disposer d’une connaissance des spécificités linguistiques de chaque domaine et cible, mais également d’une sensibilité face aux finesses de la langue à traduire.

En outre, le traducteur doit également pouvoir justifier d’une solide expérience pour vous garantir un résultat de qualité professionnelle. Le traducteur pouvant justifier d’une expérience en citant ses références, ou en proposant des traductions à titre d’exemple incite davantage à la confiance et permet surtout de s’assurer du sérieux de l’agence, au-delà de la simple plaquette commerciale ou du discours commercial séduisant.

3. Le bon niveau de traduction tu offriras

S’agit-il d’une traduction générale d’un document à vocation interne ayant pour objectif la compréhension globale des messages clés ? Ou plutôt, avez-vous besoin d’une traduction technique précise d’un manuel utilisateur dédié aux professionnels ? Ou bien encore souhaitez-vous adapter vos slogans et concepts aux langues et cultures visées à travers une prestation de transcréation ?  

Si Google traduction ou Deepl sont bien utiles pour appréhender grossièrement le contenu d’un message, ces outils de traduction sont totalement insuffisants pour véhiculer une image professionnelle de qualité à l’international !

De la Traduction assistée par ordinateur (TAO) à la traduction adaptation, en passant par la localisation, la transcréation, la traduction technique, la traduction assermentée… Tous les besoins en traduction n’exigent pas le même niveau de prestation. Il est fondamental que l’agence évalue correctement vos attentes.

4. Un traducteur adapté tu choisiras

Vous devez faire traduire un rapport annuel d’activité ? Vous avez besoin de documents pour votre dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) ? En tant que cabinet d’avocat international, vous avez de nombreux documents juridiques à traduire ?

Ces domaines nécessitent non seulement la maîtrise linguistique mais aussi une solide expertise de l’activité en question. Maîtrise des terminologies, veille sectorielle permanente, codes du secteur… c’est la garantie de la parfaite compréhension des informations source et de leur traduction interprétation en langue cible. Traducteur financier, traducteur juridique, traducteur marketing, traducteur scientifique, traducteur technique (+ domaine), n’hésitez pas à questionner l’agence de traduction sur les compétences réelles du profil qui vous sera assigné.

5. A la relecture, grand soin tu prendras

La relecture est une étape essentielle et le secret d’une traduction réussie. Non seulement parce qu’elle permet de gommer les erreurs manifestes ou grossières, mais également parce qu’elle permet de s’assurer qu’un traducteur tiers, différent du traducteur d’origine, puisse relire et proposer un certain nombre de corrections. Il convient donc d’exiger que la relecture soit bien effectuée par un autre traducteur que l’initial. Chacun venant également apporter sa finesse de langue et enrichir le document traduit.

Cette étape est une des plus importantes puisqu’elle vous garantit un résultat optimal, validé par deux professionnels, augmentant ainsi fortement vos chances d’obtenir une traduction de grande qualité sur laquelle vous pourrez réellement vous appuyer.

Une simple relecture avec des corrections téléphoniques n’est bien entendu pas satisfaisante, car incomplète, peu fiable et favorise les risques de méprise. Attention donc à bien bénéficier d’une relecture sérieuse.

Effectuez en amont le travail préparatoire nécessaire : un brief précis exposant vos attentes, la vocation du document traduit, les délais de restitution, un format qui facilite l’usage de votre texte… Et pour vous assurer de bénéficier d’une bonne traduction, vérifiez le professionnalisme, l’expérience et la méthodologie proposée par l’agence de traduction. Pour vostraductions techniques, soyez exigeants