+352 49 26 31 tradulux@pt.lu

Lorsqu’une entreprise lance un nouveau produit, elle doit être consciente qu’il peut être accueilli de manière différente selon les pays. Dès lors, il est impératif d’étudier le marché cible avant de commercialiser le produit à l’international. Apparemment, les services marketing de plusieurs grandes entreprises ont oublié cette étape ! Petit recueil des pires traductions commerciales.

Coca-Cola et Pepsi, victimes d’une mauvaise traduction de leur campagne publicitaire

La traduction marketing est une opération délicate. Pour séduire le marché chinois, la marque a décidé de traduire Coca-Cola par « Kekoukela » qui signifie littéralement « Jument fourrée à la cire » ce qui peut évidemment poser quelques problèmes d’image. C’est finalement « Kekoukele » qui sera retenu signifiant « bonheur dans la bouche ».

Pepsi a également pris conscience de l’importance d’une traduction localisée. En voulant traduire sa campagne internationale « Come alive with the Pepsi generation » en mandarin, la marque a eu le malheur de proposer une traduction signifiant « Pepsi fait sortir tes ancêtres de leurs tombes », ce qui n’a pas dû rassurer les clients !

Enceinte avec les stylos Parker ?

Pour se développer sur le marché mexicain, la marque Parker voulait annoncer à ses cibles que ses stylos “won’t leak in your pocket and embarrass you” (en français, ne fuiront pas dans votre poche, vous mettant dans l’embarras). Mais pour traduire “embarras” en espagnol, l’entreprise a utilisé le mot “embarazar”, ce qui signifie féconder !
Les stylos Parker ont ainsi promis : “Il ne fuit pas dans la poche et ne vous féconde pas !”… ouf, on est rassuré !

Titres de films : quelles sont les plus mauvaises traductions ?

Vous le savez peut-être déjà : au Québec tout doit être traduit en langue française. Cela s’applique également aux titres de films donnant des résultats pour le moins surprenants. Zoom sur ces VF de films ou dessins animés qui offrent des traductions pour le moins créatives…
Attribuons la pire traduction de titre anglais à « Cruel Intentions » qui devient « Sexe Intentions » ou encore, au Canada, « Chicken Run » s’appelle « Poulet en fuite » alors que « Cars » est traduit « Les bagnoles ».

Dans le cadre d’une traduction, il est nécessaire de rappeler qu’en France comme aux Etats-Unis, la mention « all rights reserved » n’est obligatoire que lorsque l’auteur souhaite avertir le public d’un dépôt ou d’un enregistrement de son œuvre. Autrement dit, la présence de cette mention signifie que sa création n’est pas libre de droit.

Dès lors, on comprend aisément qu’il est indispensable d’avoir recours aux services d’un traducteur professionnel de langue maternelle, diplômé et expérimenté pour ne pas prendre de risque et perdre en crédibilité. Des documents mal traduits auront par ailleurs un impact sur le chiffre d’affaires de la société. Des traductions de qualité permettent aux entreprises d’appliquer efficacement leur stratégie marketing.